©w.thierry

roses

conception mise en scène et scénographie nathalie béasse
avec sabrina delarue, étienne fague, karim fatihi, erik gerken,
béatrice godicheau, clément goupille, anne reymann
lumières natalie gallard
musique nicolas chavet, julien parsy
fragments de richard III de shakespeare - traduction jean-michel déprats

note d’intention

roses serait comme une fresque de Carpaccio ou de Piero de la Francesca, avec des histoires au premier plan (des batailles), et puis le regard se balade dans le tableau et rencontre d’autres histoires en deuxième plan (une homme seul près d’une grotte). Le spectateur agit avec son imaginaire sur le récit, qui n’est pas un récit conventionnel, mais plutôt des fulgurances, des fragments, des focus qui tous évoquent les rapports de Richard avec ses frères, sa mère...  
Ici ce n’est pas la figure du monstrueux Richard qui est centrale, mais les autres et tout ce qui tourne autour, cette sordide histoire de famille, les rapports qu'entretient l'individu avec son milieu.

roses est comme une expérience organique autour de Shakespeare et Richard III, c’est une expérience physique comme un marathon, où on tombe, on se relève, on éclate de rire et puis on pleure…

roses est un montage de scènes où le tragique et le comique sont sur un fil tendu…
Ce texte est une matière de jeu à modeler, à expérimenter au même titre que le corps, que l’espace et toutes les matières qui habitent le plateau.

roses est aussi un questionnement autour de l’écriture de plateau, du théâtre, de sa construction, de l’espace de projection mentale. Plutôt qu'une adaptation, c’est une exploration du texte et de son univers.

Le texte sera parfois remplacé par du corps, par des silences, par des espaces vides.
Comme souvent, une image a présidé à la création : une immense table autour de laquelle est réunie toute la famille, la scénographie devient texte.

Après wonderful world et tout semblait immobile, la parole acquiert dans roses une importance nouvelle, elle ne se dépare pas de son caractère profondément plastique.

Comme un fantôme pourrait bien être Richard III lui-même, incarné à tour de rôle par les quatre acteurs masculins sur scène, comme pour mieux mettre en évidence qu'il est potentiellement en chacun d'entre nous, qu'il est un état de corps et d'esprit.  Nathalie Béasse.

production : association le sens
coproduction : Le théâtre - scène nationale de Saint-Nazaire, le Nouveau Théâtre d'Angers – Centre dramatique national d'Angers, Théâtre de la Bastille, le Lieu Unique - scène nationale de Nantes. avec le soutien en résidence du Théâtre des Bernardines (Marseille), La Halle aux Grains - scène nationale de Blois et 3bisF - lieu d'arts contemporains (Aix-en-Provence).?

création le 9 octobre 2014 au théâtre – scène nationale de Saint-Nazaire.

ROSES a été présenté à la Biennale de Venise 2017 avec le soutien de la Région des Pays de la Loire en partenariat avec l’Institut français.

prochaines dates

mar. 02 avril 2019 - 20:30

La Comédie – scène nationale - Clermont-Ferrand

mer. 03 avril 2019 - 20:30

La Comédie – scène nationale - Clermont-Ferrand

jeu. 04 avril 2019 - 20:30

La Comédie – scène nationale - Clermont-Ferrand

mar. 21 mai 2019 - 20:00

Théâtre de la Bastille – occupation 3* - Paris

mer. 22 mai 2019 - 20:00

Théâtre de la Bastille – occupation 3* - Paris

jeu. 23 mai 2019 - 21:00

Théâtre de la Bastille – occupation 3* - Paris

ven. 24 mai 2019 - 21:00

Théâtre de la Bastille – occupation 3* - Paris

sam. 25 mai 2019 - 21:00

Théâtre de la Bastille – occupation 3* - Paris

dates passées

2017 | 29 juillet

La Biennale de Venise (Italie)

2016 | 1 mars

Théâtre Municipal - Coutances

2016 | 25 février

Le Vivat - Armentières

2016 | 26 - 27 janvier

CDN de Haute-Normandie - Rouen

2016 | 12 janvier

L'Estive - Foix

2015 | 19 - 21 mai

Théâtre des Bernardines - Marseille

2015 | 6 - 31 janvier

Le Théâtre de la Bastille - Paris

2014 | 5 décembre

La Halles aux Grains - Blois

2014 | 26 - 28 novembre

Nouveau Théâtre d'Angers

2014 | 14 - 16 octobre

Le Lieu Unique - Nantes

2014 | 9 - 10 octobre

Le Théâtre - St Nazaire

presse

enricopastore.com - 31 juillet 2017

In continua mutazione, la scena prende forme curate in ogni dettaglio - Nicola Candreva

La Stampa - 27 juillet 2017

L'immaginario di Béasse danza nella crudeltà - Michela Tamburrino

Libération - 28 janvier 2015
"Roses", jubilation en toute libérté autour de "Richard III" - par Gilles Renault
Le Nouvel Economiste - 22 janvier 2015
Ils ne sont pas Ricard III - par Saint Loup
Rue du théâtre - 21 janvier 2015
Des épines réjouissantes - Par Jean-Pierre Bourcier 
Froggy's Delight - 18 janvier 2015
Théâtrorama - 16 janvier 2015
Le Parafe - 16 janvier 2015
"ROSES" : variations scéniques d'après Shakespeare à la Bastille
Télérama Sortir - 13 janvier 2015
Par Emmanuelle Bouchez
Toute la culture - 13 janvier 2015
Roses, le Richard-Matériau de Nathalie Béasse
Un fauteuil pour l'orchestre - 11 janvier 2015
Par Denis Sanglard
Rideau - 9 janvier 2015
Le blog théatre de Jack Dion, directeur adjoint de la rédaction de Marianne
Du théâtre par gros temps - 6 janvier 2015
Nathalie Béasse déconstruit "Richard III" pour laisser place aux corps.